Approche

 

En mobilisant des méthodes de diagnostic habituellement utilisées pour hiérarchiser les problèmes d’organisation ou de compétitivité des entreprises, la plupart des diagnostics industriels contribuent à diffuser dans le domaine des politiques publiques des représentations et des méthodes issues du monde des affaires. Or, le champ des politiques publiques n’est pas similaire à celui des décisions d’entreprise. Issues du monde des entreprises, les méthodes mobilisées véhiculent des conceptions de la compétitivité ou de la croissance difficilement transposables à l’échelle macro-économique. Ainsi, le type de diagnostic forces-faiblesses accorde une place plus importante à « ce qui existe » qu’à « ce qui peut exister » compte tenu des risques et des coûts associés aux nouveaux produits pour les entreprises. La notion de croissance économique se trouve alors réduite à une logique de conquête de parts de marché. 

De par sa méthodologie fondée sur une pluralité d’entrées pour aborder l’enjeu industriel au Maroc, le programme « Made in Morocco » vise à renouveler les bases de la connaissance de la politique industrielle marocaine et, ce faisant, à en renforcer la pertinence sur le moyen et long terme. Le programme propose une approche plus structurelle du développement industriel tournée vers l’identification des avantages spécifiques du Maroc, la diversification de la production interne, le renforcement de l’intégration sectorielle et des échanges intra-marchés, l’amélioration de l’endogénéisation territoriale d’actifs productifs, l’optimisation des efforts de complémentarité entre marché domestique et marché externe.